Prendre soin de sa santé à Bordeaux

 

Je me suis récemment installée au sein du cabinet MUSE dans le quartier de la Bastide, à Bordeaux. Situé sur la Rive droite de la Garonne, ce quartier en pleine expansion offre de l’espace à ses habitants et est pourvu de nombreux transports en commun (tramway, bus, Bat3) le mettant en lien avec toute la CUB (Communauté Urbaine de Bordeaux). L’offre de soins y est aussi en plein essor, permettant à ses habitants et habitantes de ne plus avoir à traverser la Garonne afin de consulter des professionnels de santé.

Le cabinet MUSE est un cabinet pluridisciplinaire composé d’une équipe qui aime travailler ensemble : une médecin généraliste et nutritionniste, un médecin mésothérapeute, un ostéopathe, une diététicienne-nutritionniste, et deux psychologues (une d’orientation analytique qui reçoit les jeunes adultes et adultes, et moi-même spécialisée en périnatalité). Il nous semble à tous et toutes primordial d’œuvrer pour une meilleure prise en charge de la santé de tous et toutes, en passant par de la prévention.

Vous trouverez dans cet article quelques-unes des ressources médicales disponibles à Bordeaux et dans la CUB.

 

La prise en charge des soins

Nous avons la chance, en France, de pouvoir bénéficier de la prise en charge d’une grande partie de nos soins médicaux. En ce qui concerne le paramédical et les autres professionnels de santé, cette prise en charge peut être moindre, voire absente. Heureusement, de plus en plus de complémentaires santé proposent de rembourser tout ou partie des frais sur présentation d’une facture. J’ai rédigé un article sur les ressources financières pouvant vous aider en période périnatale, n’hésitez pas à le consulter ici. De plus les sites officiels de l’Assurance maladie et de la CAF sont des mines d’information à ce sujet. Enfin, le site de l’Aide sociale rassemble des articles sur les droits et les démarches concernant l’aide sociale en France.

J’ai déjà rédigé un article sur les ressources financières mises en place afin de proposer la meilleure des prises en charge à tous et toutes, quels que soient leurs revenus.

Je tiens à apporter quelques précisions concernant les étudiants et étudiantes. Il existe au sein des universités des espaces santé. Celui de l’université de Bordeaux propose un recours aux soins avec des infirmiers et infirmières, des médecins généralistes et des médecins du sport, des diététiciennes, et des psychologues. L’Espace Santé Etudiants de l’Université de Bordeaux est aussi en lien avec des psychiatres de l’hôpital Charles Perrens et de la MGEN. De plus, il propose des actions d’informations et des ateliers sur le handicap, sur les sexualités, sur le bien-être et sur la gestion du stress. Je vous invite vivement à les contacter et à consulter leur site internet.

L’hôpital public permet d’être en pris en charge sur le plan médical sans avance de frais lorsque l’on est pris en charge par l’Assurance maladie et par une complémentaire santé. De plus les professionnels y travaillant n’exercent pas de dépassements d’honoraires. A Bordeaux, le centre hospitalier universitaire de Bordeaux, Pellegrin, est le plus connu. Rive Droite, il n’y a pas d’hôpital public mais une clinique, la Polyclinique de Bordeaux Rive Droite.

 

L’importance d’un suivi médical régulier

Il est important de consulter régulièrement son médecin traitant afin de faire un état des lieux de sa santé, de passer des examens éventuels en fonction de l’auscultation et l’examen clinique réalisé par votre médecin traitant. Ce dernier est votre premier interlocuteur en matière de santé. Il ou elle vous connaît et peut vous proposer des soins adaptés à votre état de santé. C’est aussi le médecin traitant qui va vous orienter vers un professionnel spécialiste si besoin. Pour certains médecins spécialistes ou professionnels de santé paramédicaux, une prescription médicale est nécessaire avant de consulter. Ça n’est pas le cas des psychologues qui n’agissent pas sur prescription médicale, bien que nos patients et patientes nous soient souvent orienté.e.s par leur médecin traitant. Il me semble important que les professionnels de santé travaillent ensemble à une meilleure prise en charge de leurs patients et patientes, une prise en charge globale et complète qui sache être spécifique au besoin.

Aller régulièrement chez son médecin traitant, c’est avoir une démarche préventive en matière de santé. Cela peut éviter une prise en charge plus lourde par la suite de pathologies détectées tardivement. C’est aussi rencontrer un ou une professionnel.le de santé capable de vous orienter vers des spécialistes qui sauront répondre à vos questions et prendre soin de vous. Pour rappel, votre médecin traitant est mieux remboursé par la Sécurité sociale qu’un autre médecin. Il en est de même pour les spécialistes que vous consultez sur adressage de votre médecin traitant.

Pensez à demander à votre médecin traitant s’il ou elle peut vous recommander des spécialistes dans votre ville ou votre quartier. Nous sommes nombreux et nombreuses à travailler en réseaux afin de nous faire connaître, certes, mais aussi afin de proposer une meilleure prise en charge de nos patients et patientes et un meilleur suivi de leur santé. De plus, avec votre accord, nous pouvons échanger nos points de vue au sujet de votre santé afin de proposer un diagnostic le plus précis possible et une prise en charge globale qui vous convienne.

Bien que les consultations chez un ou une psychologue ne soient pas prises en charge par l’Assurance maladie, de nombreuses complémentaires santé proposent le remboursement de séances. C’est souvent sous la forme d’un certain nombre de consultations par an ; n’hésitez pas à contacter votre complémentaire santé à ce sujet. Pour ma part, je délivre toujours une facture à la fin de mes consultations que j’envoie par mail (ou que j’imprime, à la demande). Vous pouvez prendre rendez-vous avec moi sur ma page Doctolib, sur laquelle figurent plus d’informations sur le cabinet MUSE et ma pratique.

 

Les initiatives locales en matière de santé

L’Atelier Santé-Ville à La Bastide

L’Atelier Santé-Ville est un espace de concertation et d’élaboration de projets autour de la santé à l’échelle du quartier de La Bastide, à Bordeaux Rive Droite. Les objectifs de l’Atelier Santé-Ville sont d’améliorer les connaissances en matière de santé sur ce territoire, de favoriser l’accès à la santé pour tous et toutes (par le biais de soins et de prévention), de faciliter l’interconnaissance et le travail en réseau des acteurs de terrain, de développer la participation active des habitants dans la réalisation d’actions de santé, et de favoriser la formation et l’information des acteurs sur la santé.

 

Les centres de prévention

Bordeaux et la CUB tient à développer une politique préventive importante en matière de santé. Il existe des centres de prévention dédiés à certaines pathologies ou risques particuliers. En voici une liste non exhaustive, accessible sur le site de la ville de Bordeaux.

  • AIDES : Association de lutte contre le SIDA et les hépatites

6 quai de Paludate - 33000 Bordeaux

gironde@aides.org

05 57 87 77 77

  • ANPAA33 : Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie

67 rue Chevalier - 33000 Bordeaux

anpaa33@anpa.asso.fr

05 57 57 00 77

  • Caan’Abus : Accueil, accompagnement et orientation éventuelle des jeunes consommateurs et consommatrices de substances psycho actives (alcool, tabac, drogues...) ou étant confronté.es à des addictions sans substance, et accueil de leur entourage (familial ou professionnel).

Espace Santé Jeunes - 39 - 41 rue Sainte Colombe - 33000 Bordeaux

caanabus@yahoo.fr

05 56 01 25 66

  • Centre Accueil Consultation Information Sexualité (CACIS) : permettre à toute personne, jeune ou adulte, de trouver les moyens de vivre sa sexualité dans notre société et d’agir contre toute forme d’exclusion liée à la santé, à la sexualité et au genre.

Centre social du Grand Parc - place de l'Europe - 33300 Bordeaux

association.cacis@alicepro.fr

05 56 39 11 69

  • Centre d’examens de santé : bilan de santé, prévention et orientation

5 avenue Robert Schuman - 33130 Bègles

ces@cpam-bordeaux.cnamts.fr

05 56 39 38 75

  • Maison départementale de la santé : service de prévention du Conseil départemental. Mission d’accompagnement à la santé, et dans la précarité, centre de planification, centre gratuit de dépistage et de diagnostic de Bordeaux (VIH, hépatites, infections sexuellement transmissibles), centre départemental de vaccinations, lutte antituberculeuse

2 rue du Moulin Rouge - 33200 Bordeaux

05 57 22 46 60

  • Médecins du Monde : association humanitaire de solidarité internationale

2 rue Charlevoix de Villers - 33300 Bordeaux

aquitaine@medecinsdumonde.net

  • La Maison des Femmes : lieu d'accueil, d'écoute et d'orientation pour toutes les femmes. C’est  aussi un espace culturel et de sensibilisation aux droits des femmes.

27 cours d'Alsace Lorraine - 33000 Bordeaux

maison.des.femmes@wanadoo.fr

05 56 51 30 95


La protection maternelle et infantile (PMI)

Les centres de protection maternelle et infantile proposent des consultations gratuites pour les enfants de 0 à 6 ans dans les Maisons départementales de la solidarité et de l'insertion. Dans les centres de planification du Conseil Général des consultations prénatales gratuites sont proposées, ainsi que des visites à domicile assurées par des puéricultrices.

Il existe un centre de protection maternelle infantile dans chacun des huit quartiers de la ville de Bordeaux.

Mon cabinet se situant à La Bastide, voici les coordonnées du centre de la protection maternelle et infantile de ce quartier : Centre médico-social Bastide - 253 avenue Thiers - 33100 Bordeaux, 05 57 77 36 10, ouvert du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et 13h30 à 17h15, et le vendredi jusqu’à 16h15. Pour les sept autres, vous pouvez consulter le site de la ville de Bordeaux, espace Santé.

 

Le Planning familial

A l’origine, le Planning familial est un mouvement féministe militant pour l’égalité des droits entre les femmes et les hommes. Dans cette optique, il a développé une démarche d’éducation populaire dans l’objectif d’obtenir et de maintenir le droit à l’éducation à la sexualité, à la contraception et à l’avortement. De plus, le Planning familial combat toute forme de violences et de discriminations.

Voici les permanences d’accueil du Planning familial de Bordeaux et de la CUB (il en existe aussi à Blanquefort, Bazas et Langon) : 19 rue Eugène Le Roy à Bordeaux. Accueil téléphonique du lundi au vendredi de 9h à 17H au 05 56 44 00 04 (mail : planningfamilial33@gmail.com). Accueil sur place sur rendez-vous, anonyme et gratuit les mercredis de 14h à 18h, et les vendredis de 10h à 13h (l’accueil du lundi de 18h à 20h n’est pas maintenu en raison du couvre-feu).

Dans le quartier de la Bastide, le Centre de planification et d’éducation familiale peut vous accueillir pour vous accueillir et vous proposer notamment des consultations gynécologiques gratuites : 253 avenue Thiers 33100 Bordeaux (05 57 22 46 60).

J’en profite pour attirer votre attention sur des sites soi-disant d’information sur l’IVG qui sont en fait malveillants et contre ce droit inscrit dans notre loi. Pour toute demande d’information à ce sujet, je vous conseille de vous diriger vers le Planning familial.

 

Votre santé psychique

Je ne pouvais pas écrire un article sur la santé à Bordeaux sans parler de psychisme. La santé psychique et aussi primordiale que la santé physique. Hélas elle n’est pas aussi bien prise en charge par l’Assurance maladie. J’en ai conscience, c’est d’ailleurs pour cette raison que je propose un tarif « solidaire » pour les personnes qui ne sont pas imposables. De même, j’essaie d’intervenir gratuitement au sein de structures privées ou publiques pour proposer des ateliers en groupe autour de la santé psychique et de la périnatalité (qui est mon domaine de spécialisation). Hélas la situation sanitaire actuelle nous empêche de nous réunir en groupes dans de bonnes conditions, mais j’attends avec impatience le retour à la normale pour de nouveau accueillir les participantes et participants qui le souhaitent !

Vous trouverez dans le paragraphe sur les initiatives locales en matière de santé des ressources pour votre santé mentale. A celles-ci je peux ajouter l’Institut de la parentalité à Floirac (il en existe un autre à Melun, en région parisienne) qui propose d’informer les parents et de former les professionnel.les en matière de parentalité.

Tout comme votre santé physique, votre santé psychique est fragile et s’entretient. Je ne peux que vous conseiller d’agir en prévention, d’être à l’écoute de vos ressentis, de vos pensées et de vos comportements. Les troubles psychopathologiques ne sont pas une fatalité et peuvent très bien être pris en charge. Et, comme pour tout problème de santé, le plus tôt sera le mieux !